Rassembler autrement

Chaque entreprise a (ou devrait avoir!) des critères bien définis pour sélectionner les futurs membres de son équipe. Chez Mirego, nous accordons entre autres beaucoup d’importance à l’esprit d’équipe. Nous renforçons cette unité quotidiennement grâce à des activités qui génèrent de la fierté de groupe, qui permettent le partage de nos passions et qui célèbrent l’atteinte d’objectifs communs. 

Nous collaborons avec ténacité pour résoudre des énigmes dans des jeux d’évasion, nous nous surpassons ensemble en pédalant la distance qui sépare nos bureaux de Montréal et de Québec, et c’est avec tout autant de vigueur que nous échangeons autour d’une bière lors d’un 5 à 7.

Les idées pullulent pour rassembler les gens sous un même toit, mais qu’en est-il des événements qui se vivent à distance? Placés devant la nouvelle réalité que représente le télétravail, nous devons nous éloigner de ce que nous connaissons pour trouver des façons originales de réunir les membres de notre équipe. Réinventer les 5 à 7 virtuels, faire de l’activité physique collectivement malgré la distance, et transposer de l’oral à l’écrit toute l’effervescence des discussions informelles; voilà un défi intéressant!

Plus qu’un 5 à 7

Les vidéoconférences où chacun trinque devant sa caméra ont la cote lorsqu’il s’agit de se regrouper sans sortir de chez soi. Ce type de rencontres virtuelles est essentiel pour plusieurs, car il permet de garder un contact social malgré la distance, et il ouvre la discussion aux sujets qui sortent du cadre du travail. Nous pensons que, bien qu’il soit important de les intégrer à une équipe qui doit vivre avec les contraintes du télétravail, nous pouvons amener le concept des 5 à 7 encore plus loin.

Pour arriver à dénicher des idées qui sortent de l’ordinaire et qui rejoindront plusieurs types de personnalité, il est essentiel de suivre l’actualité. Nous trouvons notre inspiration dans les médias traditionnels, en nous abonnant à des infolettres de sources variées, et en naviguant parmi les différentes plateformes qu’offrent les médias sociaux. Pour saisir les opportunités les plus intéressantes, nous suivons tout ce qui touche de près ou de loin à la culture, au tourisme, et même à la gastronomie.

Pour tisser des liens forts avec nos collègues, nous valorisons beaucoup le fait de rire et passer de bons moments ensemble. Plusieurs jeux très connus peuvent être transformés pour se jouer de façon numérique. Un peu de recherche ou d’imagination permettront de créer des équipes pour jouer à HedBanz, Cards Against Humanity, ou Fais-moi un dessin. C’est en suivant assidûment les nouvelles que nous pourrons aussi profiter d’initiatives sporadiques et gratuites, comme celle des nombreuses soirées quiz qui ont vu leur pendant virtuel naître durant la pandémie (grâce au Randolph et au Birra, pour n’en nommer que quelques-uns).

Les 5 à 7 peuvent aussi être une occasion de se rassembler autour d’un intérêt commun. Par exemple, nos fans de littérature se sont créé un club de lecture virtuel: tout le monde choisit ensemble un livre à lire, puis, à une date sélectionnée, nous nous connectons tous pour en discuter. Plusieurs passions se prêtent bien à ce type de regroupement: cinéma, séries télé, musique, etc. 

Bouger en équipe

Pousser le 5 à 7 plus loin est une façon de rendre les rencontres plus mémorables, et sortir de cette plage horaire ouvre encore plus de possibilités quant aux façons originales de rassembler les membres de notre équipe. 

Rapporter le gym à la maison peut représenter un défi, et se motiver seul pour effectuer ses séances d’activité physique peut s’avérer être un obstacle supplémentaire. Pour éliminer ces irritants, nous sélectionnons en groupe des séries d’exercice qui se font avec peu ou pas de matériel, et nous planifions la séance d’entraînement au calendrier, comme nous le ferions pour un meeting. Durant ces WOD (Workout of the Day), nous nous connectons tous via vidéoconférence pour suivre la même cadence. L’effet de groupe est stimulant et nous amène à nous dépasser. Nous pouvons d’ailleurs fonctionner de la même manière pour suivre en équipe des cours en ligne de yoga, de kickboxing ou de zumba. 

Pour rejoindre un éventail encore plus large de gens, il est également possible de créer des défis sportifs asynchrones. Avant, nous inscrivions ces défis sur un tableau blanc, au bureau. Maintenant que nous sommes tous en télétravail, nous avons transposé le contenu de ce tableau dans un Google Sheet. Ainsi, chaque participant a sa propre section du tableau et suit ses objectifs personnels mensuels, virtuellement entouré de ses collègues qui font de même. En ayant ce document commun, nous pouvons encourager ou taquiner un coéquipier qui trainerait de la patte quant à ses résolutions.

Dans le même esprit, plusieurs outils existent pour suivre nos performances et celles de nos amis. Chez Mirego, plusieurs coureurs utilisent Strava pour voir les trajets et les statistiques des membres du groupe, et nous nous servons de Inkin, un calculateur de pas, pour nous inciter à aller prendre des marches à l’extérieur. Nous ne sommes pas dupes; si à 16h, quelqu’un a marché un total de 121 pas, les chances sont que cette personne ne se soit pas beaucoup éloignée de sa chaise de bureau ;) 

Stimuler les discussions écrites

Le télétravail amène son lot de défis communicationnels, mais il ouvre aussi la porte à des occasions inestimables de rassembler les gens, peu importe la distance géographique qui les sépare. Ce moyen d’entrer en contact permet non seulement les discussions exemptes de notion du temps, mais il est aussi très efficace pour rejoindre les personnes qui se sentent moins interpellées par la caméra.

Nous avons l’habitude d’utiliser Slack pour la majorité de nos communications écrites au travail, et c’est cette même plateforme qui nous est fort utile pour discuter de tout autre sujet. En créant des channels autour d’intérêts communs, chaque membre de l’équipe a la possibilité d’échanger sur ses passions avec des collègues, qu’ils habitent sur la même rue ou qu’ils soient sur différents continents. Sans se rassembler physiquement autour de la machine à café, ni même à travers une vidéo, nous pouvons sentir une proximité certaine avec nos collègues en s’envoyant des inspirations de repas de semaine ou de festin du vendredi soir, en demandant conseil aux membres de l’équipe parce que nos semis ne poussent pas comme nous le voudrions, en s’échangeant des modèles de tricot dénichés en ligne, ou en discutant avec nos paires de la dernière playlist que nous avons découverte pour nous énergiser les lundis matins.

Rassembler l’équipe tout autant

L’esprit d’équipe a toujours été au coeur des valeurs de Mirego; c’est lui qui transporte le groupe vers un but commun et qui nous amène à donner le meilleur de nous-mêmes à tous les jours. Nous pensions exceller en ce qui a trait à la cohésion d’équipe, mais c’est véritablement en étant limités à l’espace de nos maisons que nous avons abattu les limites de nos bureaux. Maintenant, peu importe où nous nous trouvons physiquement, nous pouvons faire équipe avec Joey à Québec pour gagner un quiz, nous pouvons défier Florence à Charlevoix de faire plus de pas, et nous pouvons discuter de la dernière sortie musicale avec Romaric à Montréal. Tout ça, dans la même journée.